Publié le 22 mai 2012 à 16h13

Le bilan de la DIM Team : Maxime Mermoz

DIM News

Maxime Mermoz quitte l'USAP à la fin de la saison, direction Toulon (Crédit : Rugbynews.fr)

Le bilan de la DIM Team : Maxime Mermoz

En cette fin de saison, alors que les phases finales s’apprêtent à livrer leur verdict, l’heure des premiers bilans a sonné pour nos cinq membres de la DIM Team. Aujourd’hui, notre rédaction passe Maxime Mermoz au crible.

Comme tous ses partenaires du XV de France, Maxime démarre sa saison à la fin du mois de juin, avec la préparation à la Coupe du monde.
Touché à un genou face à l’Irlande lors de la préparation, il manquera l’entrée en lice tricolore, face au Japon. Ce n’est que partie remise, puisqu’il est ensuite systématiquement titularisé jusqu’à la finale, perdue face aux Blacks.  "Il y aura toujours cette déception d’avoir perdu, mais pour moi ça reste un bon souvenir, d’avoir participé à cette compétition, et d’être arrivé en finale", confiera-t-il. De retour en France, place à la décompression… et au Top 14.

Un retour forcément compliqué, à l’heure où l’Usap traîne sa peine. "Cette année, il y a beaucoup plus d’interrogations. Il y a la joie d’être ensemble, mais en même temps la frustration de ne pas gagner les matches", explique Maxime à la fin du mois de décembre. Au sein d’une équipe en difficulté, il a parfois du mal à exprimer son talent, mais conserve la confiance de Philippe Saint-André, qui fait appel à lui pour le Tournoi des VI Nations.
Un Tournoi au final frustrant pour lui, puisqu’il ne verra le terrain qu’en sortie de banc, pour de très courtes apparitions. Bloqué par l’avènement de Wesley Fofana, Maxime se fait philosophe: "Dans tous les sports, ce genre de choix existe. Je me sens bien sur le terrain, je n'ai aucun doute sur mon niveau, et je sais que le temps finira par faire bien les choses".

Appelé à Marcoussis pour passer des tests physiques fin mai, il devrait être appelé pour la tournée argentine, où il pourrait même être testé au poste d’ouvreur. Une récompense pour une saison qui se termine finalement par le maintien de Perpignan, et l’annonce de son transfert vers Toulon, pour la saison prochaine. "J'ai fait le choix de quitter l'Usap pour rejoindre le RCT dès l'an prochain, car c’est un club qui, je pense, peut répondre à mes ambitions, du fait de sa participation à la H-Cup, une compétition révélatrice du niveau international. Je pense que pour moi, Toulon, c'était le meilleur compromis pour rebondir sportivement dès l'an prochain", conclut Maxime.

Réagissez

L'actu rugby en bref

RSS

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "L'effectif pour encaisser"

    "Cette blessure, c’est dur, surtout pour François (Trinh-Duc). Il était en pleine forme en ce moment, il...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...