Publié par Krystel ROCHE le 6 avril 2011 à 20h32

San Sebastian: Votre week-end...

Voyages

Depuis la célèbre plage de La Concha, San Sebastian se laisse admirer à l'occasion de la Semana Grande et de son concours international de feux d'artifices. (Reuters)

San Sebastian: Votre week-end...

San Sebastian, ou "Donostia" (appellation basque)… Rien qu'à l'évoquer, le nom de cette ancienne station balnéaire espagnole réveille des envies de tapas, sangria, fiesta... Faites d'une pierre deux coups en vous offrant, à l’occasion des quarts de finale de H Cup, un beau week-end rugby, et en profitant de la douceur de son climat, ainsi que de son ambiance festive et décontractée, qui collent si bien avec l’esprit de l'ovalie. Rugbynews.fr est parti à sa découverte...

COMMENT S'Y RENDRE ?
Si la tentation de prendre sa voiture pour se rendre à San Sebastian est grande (20 petits kilomètres seulement séparent la "Perle du Cantabrique" de la ville d’Hendaye…), méfiance : sens uniques en pagaille, places de stationnement rarissimes… Trouver une place de stationnement en centre- ville peut virer au parcours du combattant ! L'une des seules solutions : utiliser l'un des parkings souterrains (n’oubliez pas votre carte bleue). Mais dans la mesure du possible, empruntez le "topo" en gare d’Hendaye : vous ne débourserez que la modique somme de 2.60€ pour l’aller-retour, et éviterez ainsi bien des ennuis pour vous garer. (Il est en effet très difficile et cher de stationner en ville.)
Plus d’infos sur le : http://www.hendaye-tourisme.fr/fr/pratique/transports-sur-place/eusko-tren-topo/index.html

A VOIR
* La "Plaza de la Constitucion" (ou se déroulaient, a l'époque, les corridas)
* La vieille ville, ou "Parte Vieja". Ses rues piétonnes, ses commerces, bars, restaurants... Authentique et pleine de charme, la partie la plus populaire de "San Se" saura vous séduire à coup sûr. Egarez-vous au gré des les ruelles pavées, bondées de monde chaque soir.
* Soyez également attentifs à l'architecture, qui mérite le détour (notamment les ponts)
* La Mairie : magnifique !
* Les jardins d'Alderdi Eder (desquels vous bénéficierez d'une très jolie vue sur la Mairie) méritent d'y faire une petit halte.
* Le vieux port
* Enfin, San Sebastian est réputée pour sa baie, la fameuse "Concha" (coquille, en espagnol), longue d'1,5 km. A ne louper sous aucun prétexte.

Flânez dans la ville et offrez-vous une pause shopping (Zara, Bershka, H&M raviront les fashionistas : même si les écarts de prix tendent à se réduire (euro aidant...), les tarifs pratiqués de l'autre côté de la frontière affichent en effet 30% de moins qu’en France en moyenne ! Si vous n'êtes pas fans des grandes enseignes, pas d'inquiétude : vous trouverez certainement votre bonheur dans les petites boutiques de créateurs, très branchées. Il y en a pour tous les budgets. Attention : la plupart des commerces (hormis les bars a tapas) ferment leurs portes de 14h30 a 16h30 environ... Siesta oblige ! Vous pourrez faire vos emplettes jusqu'a 20h dans la majorité des magasins.

* Si vous avez un peu de temps, San Juan de Pasajes ("Donostia Pasaia") peut être une promenade assez insolite et dépaysante. Un village coincé entre la colline et la mer, construit autour d’une seule rue, pavée, à l’ancienne (semi-piétonnière), dans un environnement post-industriel. Sa particularité ? La ria (passe très étroite, longue de quelques kilomètres, et façonnée par dame nature) qui permet l’accès des bateaux à la mer. Vous pouvez vous rendre à San Juan de Pasajes par bateau-bus. L’endroit est idéal pour boire un verre, ou déguster un bon poisson.

EVENEMENT
* La Semana Grande (organisée chaque année la deuxième semaine d'août), au cours de laquelle se déroule (depuis 1964) le concours international de feux d'artifices. Un spectacle pyromusical tout simplement grandiose! (Sahez que, chaque soir, un pays différent est à l'honneur). Démonstration de l’artillerie locale, concerts en plein-air (vieille ville et plage Zurriola), représentations théâtrales, défis sportifs et combats de taureaux (arènes d’Illumbe) sont également au programme. Un événement incontournable.

Réagissez

Les blogs des joueurs

  • "Le plus grand danger..."

    Le plus grand danger, qui nous guette, c’est de ne plus avoir la niaque, cette agressivité,  cette envie et...

  • "Surtout ne pas se disperser"

    "C’est une passe difficile pour Montpellier avec ces quatre défaites consécutives, toutes compétitions...

  • "Le travail va payer"

    C’est vrai que le début de saison est un peu mitigé, mais il y a des choses positives, qui prouvent qu’on a cette...